Matt Stimson1

Matt Stimson

Science Atlantic Outstanding Alumnus, 2015
Ancien étudiant distingué 2015 de Science Atlantique

Biography

Le français suit

Matt Stimson, a recent geology honours graduate from Saint Mary’s University, has been inducted into the Science Atlantic Alumni Hall of Fame as an exceptional scientist and science communicator.

Interestingly, Matt began his degree in 2005 but didn’t complete his BSc until earlier this year because he had so many research, networking, and career building opportunities before he’d even graduated!  He worked as a Research Assistant for Global Geo-energy Research in Halifax, in the geo-tourism industry at the UNESCO World Heritage Site in Joggins, Nova Scotia, and as a field researcher with the New Brunswick Department of Natural Resources in Fredericton, and the New Brunswick Museum in Saint John.

As well, Matt has been an enthusiastic participant in the annual Atlantic Universities Geosciences Conference (AUGC) as both an attendee and an organizer.  In 2015, Saint Mary’s D. Hope Simpson Geology Society hosted the AUGC, and Matt volunteered as a guide for the popular field trip to Joggins. In addition to the AUGC, Matt travelled to New Mexico in 2013 where he presented three posters and a talk at an international conference. Matt values these experiences, explaining, “Conferences have provided me with the chance to meet and work with scientists from around the region and the world.”

Matt Stimson3

Matt with Dr. John Calder (left) and Don Reid, Keeper of the Cliffs (centre)

Matt has also made many contributions to educating new geologists as a Teaching Assistant (2007 to 2014). He has helped students learn how to conduct novel research independently and has found that attending conferences could be rewarding for another reason:  he got to watch his students develop their own presentation skills.

Dr. John Calder, current president of the Atlantic Geoscience Society (AGS), once said to Matt, “If we cannot convey our discoveries and science to the public in a way that they can understand, then what is the point of conducting science?”  Matt certainly had an early start:  in the ninth grade, he was presenting to grade 11 and 12 geography classes, and by the time he presented at the AGS annual meeting as a second year university student, he had over 100 presentations under his belt.  He is especially proud of one speaking opportunity:  a paper that he co-wrote with colleagues about the world’s smallest fossil footprint caught the attention of the show Quirks & Quarks.  As a result, he received an invitation to talk on national radio!

Matt Stimson

Matt explaining an interesting find to a student on the Joggins field trip, October 2015

Matt is humble about his experiences and achievements.  He attributes his success to having “good mentors from a young age who have introduced me to a wide network of local and international scientists.”  Beginning as a volunteer at the New Brunswick Museum, he was later offered a six-month position as a researcher and paleontological technician.  As well, Matt has worked with the New Brunswick Department of Energy and Mines to complete paleontological and stratigraphy research projects that have been ongoing since 2012.

Matt advises current students that marks are important, but they aren’t the whole story. University is about “learning how to think like a scientist, to tackle a problem from a new perspective, to think outside the box to find a solution to a problem.” He adds that a diploma shows you have skills and potential, but the most important thing is being able to apply these skills in the real world.

Matt also recommends that students seek help without hesitation.  “It took me a while to break the habit of being prideful when it came to asking for help in school,” he says.  “I felt that it was expected of me to swim entirely on my own, to be independent, and [that] I would not be successful if I considered help.” However, from his experience as a TA, he knows how willing people are to help and encourages students to take advantage of the many resources available to them.

We are pleased to recognize Matt Stimson for his outstanding achievements, and demonstrating just how much student conferences have contributed to his education and career success!

Biographie

Matt Stimson, récemment diplômé avec mention en géologie à la Saint Mary’s University, a été intronisé au Temple de la renommée des anciens étudiants de Science Atlantic en tant qu’exceptionnel scientifique et vulgarisateur des sciences.

Il est intéressant de noter que Matt a commencé son diplôme en 2005 mais n’a terminé son baccalauréat universitaire en sciences que plus tôt cette année parce qu’il avait déjà de nombreuses opportunités de recherche, de carrière, et de connexions dans son réseau avant même d’avoir été diplômé ! Il a travaillé comme assistant de recherche pour Global Geo-energy Research à Halifax, dans l’industrie du géotourisme à Joggins, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, en Nouvelle-Écosse, en tant que chercheur sur le terrain avec le Ministère des ressources naturelles du Nouveau-Brunswick à Fredericton, et au musée du Nouveau-Brunswick à Saint John.

Matt a aussi pris part avec enthousiasme à l’annuelle Atlantic Universities Geosciences Conference (AUGC) à la fois en tant que participant et organisateur. En 2015, la Société de géologie du Dr. Hope Simpson de Saint Mary a hébergé la AUGC, et Matt s’est porté volontaire en tant que guide pour la populaire sortie éducative à Joggins. En plus de la AUGC, Matt a voyagé au Nouveau-Mexique en 2013, à une conférence internationale, où il a introduit trois intervenants et a fait une présentation. Matt accorde de l’importance à ces expériences et il explique : « Les conférences m’ont fourni la chance de rencontrer  et de travailler avec des scientifiques de la région et du monde entier. »

Matt Stimson3

Matt avec le Dr. John Calder (à gauche) et Don Reid, Keeper of the Cliffs (au centre)

Matt a aussi beaucoup contribué à former de nouveaux géologues en tant qu’aide-enseignant (de 2007 à 2014). Il a aidé les étudiants à apprendre comment conduire des recherches novatrices indépendamment et a découvert qu’assister à des conférences peut être gratifiant pour une autre raison : il a pu y voir ses étudiants améliorer leurs propres techniques de présentation.

Le Dr. John Calder, actuel président de l’Atlantic Geoscience Society (AGS), une fois, a dit de Matt : « Si nous ne pouvons transmettre nos découvertes et la science au public d’une manière qu’il puisse comprendre, alors quelle est l’utilité de mener des recherches scientifiques ? » Matt a certes été précoce : en troisième année de secondaire, il faisait des exposés devant des classes de géographie de cinquième année de secondaire et de première année d’études collégiales et quand il a fait sa présentation à la réunion annuelle de l’AGS en tant qu’étudiant en seconde année à l’université, il avait plus de 100 présentations à son actif. Il est particulièrement fier d’une intervention : un papier qu’il a co-écrit avec des collègues à propos des plus petites empreintes fossiles au monde a attiré l’attention de l’émission Quirks & Quarks. Il en a résulté qu’il fût invité à parler à la radio nationale.

Matt Stimson

Matt expliquant une découverte intéressante à une étudiante durant la sortie éducative à Joggins, en octobre 2015

Matt fait preuve d’humilité à propos de ses expériences et de ses accomplissements. Il attribue son succès au fait d’avoir eu « de bons mentors dès un jeune âge qui l’ont introduit dans un vaste réseau de scientifiques locaux et internationaux ». Débutant comme bénévole au musée du Nouveau-Brunswick, il s’est vu offrir plus tard un poste pour six mois en tant que technique de recherche paléontologique. Matt a également travaillé avec le Ministère de l’Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick pour achever des projets de recherche paléontologique et en stratigraphie qui étaient en cours depuis 2012.

Matt enseigne actuellement aux étudiants que les notes sont importantes, mais qu’il y a plus à ça. Le but de l’université est « d’apprendre comment penser comme un scientifique, à aborder un problème avec une nouvelle perspective, à sortir des sentiers battus pour trouver la solution à un problème ». Il ajoute qu’un diplôme montre que vous avez des capacités et du potentiel, mais que la chose la plus importante et d’être capable d’appliquer ces compétences dans le monde réel.

Matt recommande également à ses étudiants de ne pas hésiter à demander de l’aide. « Cela m’a pris du temps pour me débarrasser de l’habitude d’être trop fier pour demander de l’aide à l’école », dit-il. « J’avais l’impression qu’on attendait de moi que je me débrouille par moi-même, que je sois indépendant, et que je ne réussirai pas si j’envisageais d’être aidé ». Cependant, en vertu de son expérience en tant qu’aide-enseignant, il sait à quel point les gens sont prêts à aider et à encourager les étudiants à tirer parti des nombreuses ressources disponibles pour eux.

Nous sommes heureux de récompenser Matt Stimson pour ses remarquables accomplissements et pour avoir démontré à quel point les conférences étudiantes ont contribué à son éducation et au succès de sa carrière !